Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-04-06T20:27:05+02:00

Chroniques d'une tortue encloisonnée J-10

Publié par Estelle Lang Trommenschlager

Chroniques d’une tortue encloisonnée

J-10

 

8h, le réveil sonne. Je ne dors plus depuis un moment, mais j’ai froid, et je n’ai pas envie de quitter mon lit. 8h30, je suis pourtant lavée, habillée, j’ai bu mon café et je suis devant mon poste. Ca a du bon le télétravail.

17h15, je réalise qu’à part pour manger un petit bout à midi, je ne me suis pas arrêtée. Je n’ai même pas remarqué que dehors, on est passé du printemps à l’hiver. C’est moi, ou le monde tourne vraiment à l’envers ?

Un des avantages, quand je bosse depuis chez moi, c’est que j’arrive à me concentrer bien plus facilement que quand je suis au bureau. Ouai... C’est vraiment bien…

C’est vrai qu’au bureau, les collègues sont super sympa, alors quand on se croise, on se parle un peu. Et puis, à midi, on mange ensemble. Quand la porte du couloir est encore restée ouverte, et que des patients viennent se perdre dans notre labyrinthe, on les remet sur le droit chemin. Quand une collègue éternue, tu cries « à tes souhaits ! » (ou en ce moment, vas te laver les mains…) La journée est rythmée, elle a un début et une fin (si, si, même si des fois, elle se fait attendre). Et puis il y a le trajet, utile pour passer d’une vie à l’autre. Même quand on habite à quelques pas.

Donc le télétravail, ça a de chouettes avantages,  mais quand même, ça a quelque chose de… de pas normal.

Ils l’ont dit à la télé, il y en a, ça fait plus d’un an qu’ils sont à la maison. La question qui se posait concernait les tickets repas. Parce qu’à la maison, normalement tu manges aussi. Mais t’as pas de ticket repas pour ça. Alors c’est vrai, nous on a de super tarifs au self. Mais parfois… y a que les tarifs qui sont super… Oh, je suis mauvaise, y a aussi des fois où c’est vraiment bon, mais je crois que le COVID a même attaqué la motivation du chef. Enfin bon. A midi, j’ai mis une boîte de salsifis, du sel et du poivre dans une assiette, et le tout au micro-onde… On pouvait difficilement faire pire…

Ce soir, quand ma journée de travail était finie, j’ai vite rassemblé mes dossiers, et je me suis botté le derrière pour sortir prendre l’air. Motivation ? Zero pointé. Mais c’est pas bon pour ma santé mentale de passer ma journée à faire le tour de mon enclos sans en sortir. Alors, 5 degrés ou pas, j’ai enfilé mes converses et mon anorak (que je pensais ne plus mettre jusqu’à la Toussaint…) et je suis partie faire un tour. Eh bien vous me croirez si vous voulez, mais même mon chien n’a pas voulu m’accompagner. Bon… si vous connaissez Yoda, vous saurez que lui, son truc, c’est plus le canapé.

Je suis sortie, et j’ai vu dans le ciel un truc aussi improbable que parfaitement adapté. Il a suffi d’un seul regard, pour trouver devant moi :

  • Un ciel bleu magnifique
  • Un soleil éclatant
  • Un nuage noir si menaçant que limite tu baisses la tête et tu dis « pardon monsieur »
  • Et de la neige qui tombait doucement

TOUT ça en même temps.

Eh bien… Ma journée était… en somme… juste parfaitement résumée.

Il y a des jours comme ça, où quand t’as pas les sous titres, au moins, t’as les images…

Allez, à demain !

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog